Hugo Clément, gueule d’ange, lanceur d’alerte ? Ou bien ?

Sommaire

Billet mis à jour le 5 mars 2021 à 7h00

Simple rappel, pour mémoire, de quelques faits d’Hugo Clément en matière « d’information » (sic) sur la chasse et les chasseurs. Il sera complété au fil des faits. Chacun jugera…

Horrible chasse à courre en France ?
Une battue en Espagne

Novembre 2018 : Hugo Clément fait passer un accident de chasse à tir en Espagne pour un « méfait » de la chasse à courre française. Ces images sont celles d’un fait-divers exceptionnel advenu lors d’une monteria, une battue à tir, où le traqueur n’a pas pu arrêter la meute à la poursuite d’un cerf, arrivée au bord d’un ravin. On le voit en réalité tenter la seule chose possible: achever le cerf à l’arme blanche (tirer au milieu de la mêlée était impossible). Un seul chien est mort de la chute, un autre, grièvement blessé, a pu être finalement sauvé de ses blessures[1]Rosado, el rehalero del polémico vídeo: «Quería bajar por cualquier lado a ver a mis perros, no me importaba nada más», Club de caza, 19 novembre 2018 .

Le tweet a été supprimé depuis.

Violation de propriété ?
Sur décision de l’autorité publique et avec l’accord des propriétaires

Septembre 2020 : Hugo Clément diffame le maître d’équipage de la Futaie des Amis, prétendant que celui-ci se serait introduit dans une propriété privée sans l’accord des propriétaires, pour y tuer un cerf chassé à courre. En réalité, ceux-ci, contactés par la gendarmerie présente sur les lieux, avaient donné leur accord pour qu’on accède à leur jardin. La décision d’abattre l’animal a été prise par la préfecture, pour d’évidentes raisons de sécurité en raison de la foule de badauds qui se pressaient aux abords, et après qu’on eut échoué à faire repartir le cerf. Le parquet, saisi d’une plainte contre Alain Drach, a classé celle-ci sans suite, en l’absence de toute infraction[2]L’affaire du cerf abattu dans un jardin à Lacroix-Saint-Ouen classée sans suite, France 3, 27 octobre 2018 .

Le tweet a été supprimé depuis.

Un appel à tuer les chats errants ?
À les capturer pour la fourrière

Mai 2020 : Hugo Clément, l’air de ne pas y toucher, laisse entendre que Willy Schraen, président de la fédération nationale des chasseurs, souhaite tuer les chats domestiques. Il ne s’agissait en réalité que de l’idée de capturer les chats errants à l’aide de cage-pièges identiques à celles utilisées par la SPA notamment, afin de les remettre aux fourrières pour identification et remise à leur propriétaire, ou stérilisation. Cette affaire a valu à Willy Schraen d’être victime d’une véritable campagne de haine sur les réseaux sociaux, et de recevoir, lui et sa famille, des menaces de morts qui ont nécessité sa mise sous protection policière[3]Huit internautes jugés pour avoir menacé de mort Willy Schraen, le patron des chasseurs, 20 Minutes, 24 novembre 2020. [4]Puisque ce fake immonde d’hugo clement refait surface : ni Willy Schraen ni la FNC ni les chasseurs en général n’ont demandé à pouvoir tuer les chats… , Franc-Aller, Twitter, 16 octobre 2020 .

Sur Instagram, Hugo Clément se fait explicite et va encore plus loin dans le mensonge : il s’agirait tout bonnement d’ajouter le chat à la liste des espèces chassables, ce dont il n’a évidemment jamais été question une seule fois depuis le retrait du chat haret (ex-domestique et ré-ensauvagé) de cette liste… en 1987[5]Un historique des espèces chassables… , Franc-Aller, Twitter, 6 août 2020 .

Octobre 2020 : lors de l’examen d’une proposition de loi anti-chasse à l’assemblée, Hugo Clément remet une pièce dans la machine en relayant un fake de la fondation Brigitte Bardot attribuant à Willy Schraen l’origine d’un amendement demandant le classement des chats comme espèces nuisibles et l’organisation de battues pour les tuer. Cet amendement loufoque (immédiatement déclaré irrecevable en commission) n’était en réalité que l’initiative personnelle et totalement isolée d’un député sans aucun lien avec la fédération nationale des chasseurs ni la chasse en général[6]Willy Schraen n’est en aucun cas à l’origine de cet amendement…, Fédération nationale des chasseurs, Twitter, 7 octobre 2020 .

Un cerf sauvé par les riverains et les AVA ?
Un animal immédiatement gracié

Septembre 2020 : Hugo Clément prétend qu’à l’issue d’une chasse à courre dans l’Oise, le cerf arrivé en périphérie de Compiègne aurait dû être « sauvé » de l’équipage qui aurait continué à le traquer en ville, par les riverains et les activistes anti-chasse. Conformément au protocole règlementaire sur les fins de chasse à proximité d’habitations, le cerf avait en réalité été immédiatement gracié sitôt sorti du territoire de chasse, les cavaliers et la meute s’étaient arrêtés en forêt et les autorités publiques avaient immédiatement été prévenues. Seuls quelques chiens qui avaient suivi l’animal ont dû être récupérés par les veneurs, conformément à leurs obligations[7]Incident de Compiègne le 19 septembre, Société de Vénerie, 22 septembre 2020 .

Un sanglier apprivoisé abattu dans un parc clôturé ?
Une passoire négligée d’où il s’était échappé

Février 2020 : Hugo clément diffuse sur les réseaux sociaux un superbe contre-feu au moment où le scandale du zoo de Pont-Scroff éclate[8]Morbihan. Devenir du zoo de Pont-Scorff : les trois scénarios possibles, Ouest France, 24 février 2021  : des chasseurs ont abattu un sanglier apprivoisé, soi-disant dans un parc privé dont le propriétaire serait victime de leur part d’intrusions et de braconnages répétés. En réalité, l’animal s’était échappé d’un parc à peine clôturé par un propriétaire dont la négligence est patente depuis des années. si en effet tuer ce pauvre animal était inacceptable, l’acte d’un individu unanimement condamné par toute la chasse, la version qu’en donne Hugo Clément l’est tout autant[9]Hugo Clément, Hercule le sanglier & des mensonges, Richard sur Terre, 3 mars 2021 [10]ClocheMarle à Moulinsart, Franc Aller, 25 février 2021 .

À poursuivre

Work in progress : n’hésitez pas à aider à compléter ce récapitulatif, le formulaire de contact est à votre disposition.


Vous pouvez commenter ce billet en réponse à son annonce twitter .

Share my article